Le d100 système de Sioc de Narf v3 :

Les tests

Les tests sont faits en lançant un d100 (2 dés à 10 faces, l’un représentant les dizaine, l’autre les unités et 00 est égale à 100) et en faisant strictement moins que la valeur testée (que l’on appellera VT) modulo bonus et delta valeur testée moins valeur d’opposition.

Test = <Compétence ou métier> + Bonus (qui contiendra les éventuels Malus) + (<Compétence ou métier> - Opposition).

La valeur testée est égale à Compétence ou métier testé modulo des bonus et malus.
Ce sera la valeur présentée sur la fiche de personnage pour chaque Compétence ou métier.

En cas de difficulté accrue, ou si le test est fait vis-à-vis de la performance active de quelqu’un d’autre on ajoute sa valeur de compétence ou d’opposition à la difficulté du jet.

Cela ce traduit par l’ajout du delta entre la valeur de ce qui est testé pour le jour et ce qui lui est opposé.

Exemple  :
Test de lutte entre 2 sumos, le premier un PJ ayant le métier sumo à 50% et l’autre, un PNJ, à sumo à 60%.
Le joueur devra réussir un jet de dés sous  : 50% +(50%-60%) = 40%.

L’unité de temps nécessaire pour prendre son temps est choisie par le MJ, il peut s’agir  : d’heure, jour, semaine, mois, année …

Il y a deux valeurs possible pour le bonus de «prendre son temps»  :

  • Le bonus pour les métiers  : Un personne dont une activité est son métier à l’habitude de la faire et aura donc un gros bonus pour réussir celle-ci dès qu’il aura du temps pour la réalisée. Ce Bonus est généralement de 50%.
  • Le bonus pour les compétences  : Prendre son temps permet de s’appliquer, de se préparer et au pire de rattraper les petites erreurs. Ce bonus est de 20%

Il n’y a que deux types de résultat possible  :

  • La Réussite  : Si le résultat du test est strictement inférieur à la VT alors le test est réussi
  • L’Échec  : Si le résultat du test est supérieur ou égal à la VT alors le test est échoué.

Grande Marge de Réussite

Le MJ peut éventuellement en cas de marge de réussite très importante proposer au(x) Joueur(s) concerné(s) un effet d’ampleur narrative plus grande.